Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 11:56

" Par la barbe du Prophète ", avez vous connaissances de ces mille et une histoires, peut-être réelles ou seulement rèvées... contées par une Princesse ayant levé le voile sur tout un continent ?

Laissez moi conter alors l'histoire de "" l'insaisissable""... Voleur de riches, ne désirant qu'augmenter la fortune de "pauvres", déjà riches de ce qui ne monnaye pas ... l' Amour !!

 Il y a très longtemps, 1000 ans dans notre calendrier et quelques secondes dans l'Eternité... vivait un "Grand Vizir" dans le royaume de "Bagdad"...

Bagdad, capitale de l'Irak, berceau de la civilisation sumérienne 3000 ans avant notre "JC "... où l'on retrouve les prémices de ce que nous nommons aujourd'hui ""écriture""....  et qui au rytme de "scuds" va faire exploser le prix d'un "baril" pour que tous les êtres humains se fassent "rouler" dans des carosses de métal, action florissante pour le "riche" et nécessaire pour ceux qui les fabriquent.. mais qui redeviendront pauvres après avoir été l'objet de licenciements  économiques...

mais revenons à ce ""voleur""..

Dans ces contrées,  où la féerie n'était qu'un désert d'ignorance pour les peuplades qui se disaient civilisées , vivait une Princesse "" enfant de la ville""... traduction du mot "shahrzãd"... en Persan.. que nous connaissons sous un "avatar" répétitif en réseaux sociaux...  " SHEHERAZADE "...

A cette époque, le roi de Perse voulait divocer d'avec sa femme, persuadé de sa perfidie... il épousera donc chaque jour une "vierge" qu'il fera tuer le lendemain de sa nuit de noce ...  Shéhérazade, fille ainée du grand Vizir se portera volontaire pour faire cesser ce ""massacre""... en acceptant d'être l'épouse attentive... Et pendant des jours et des  jours va raconter à son époux une "histoire palpitante" qui ne connaîtra jamais de fin.. Au bout de mille et une nuits... le SULTAN découragé gardera son épouse pour l'éternité reconnaissant ses qualités de coeur et d'esprit !!

D'aucun se serviront de cette histoire à des fins "lucratives".. certes réalisée avec le plus grand soin.... mais la "Princesse" ne sera plus qu'un "objet" de désir de ceux qui paieront pour la voir...

A cette époque, vivait un Homme, qui se tenait au "Coran" de tout ce qui pouvait se passer en ce monde et qui tenait pour responsable des maux de l'humanité tous ""les grands vizirs" de la planète !!! Le Vizir étant l'âme damnée de tous les "sultans" de cette même planète !!!

Il se nommait ''Nasdine Hodja"...

On vous a raconté mille et une histoire sur cette époque ... un "Ali Baba" se servant de "légume" pour ouvrir la porte de la richesse, distribuant celle-ci au peuple qui l'avait bien mérité...

Mais la véritable histoire commence ici...

Dans une prison, un homme condamné pour avoir volé un pain pour le distribuer aux pauvres , attend le moment où le "cimetère" lui tranchera la tête... Le gardien, apporte le dernier repas au condamné... celui-ci, après l'avoir remercié lui demande s'il connait la légende de """la grenouille qui pleurait sous la lune"" ???

Le gardien étonné répond par la négative et demande au prisonnier de lui raconter l'histoire...  Celui-ci s'exécute...

Il était une fois ....... et, au bout de deux heures, le gardien profondément endormi ne se rendit pas compte que son conteur lui avait subtilisé les clés de la cellule...

Le jour suivant, alors que tous les hommes du palais recherchait le fugitif, dans Bagdad, se tenait une sorte de réunion autour d'un homme qui leur expliquait comment "la grenouille qui pleurait sous la lune" avait transformé le monde... la foule écoutait avec attention lorsque les soldats arrivèrent pour mettre bon ordre à ce mouvement contestataire... s'en suivit une course poursuite entre l'homme et les "sbires du vizir"..qui n'eut pour effet que de faire rire la foule tant les soldats étaient ridicules devant tant d'agilité.. La légende de Nasdine Hodja était née !!!

La Princesse, elle eu connaissance des agissements de ce "prince des voleurs" et comme toute bonne Princesse se mit à rèver de ce Prince pas tout à fait comme les autres.... et le soir venu...

"" Qui êtes vous ??? ""... Nasdine Hodja était apparu au balcon de la belle Princesse  et un mélange de peur et de curiosité obligea celle-ci à ne pas refuser cette présence...

N'aie crainte belle Princesse, je suis suis NASDINE HODJA... et comme la "grenouille qui pleurait sous la lune"" t'apporte mes hommages !!!

L'histoire serait trop longue à raconter... la Princesse ouvrit son coeur au bel inconnu et la légende nous affirme que dans les étoiles, deux coeurs sont soudés pour l'éternité !!

comment ?? vous voulez connaître l'histoire de la grenouille qui pleurait sous la lune....  mais ça.... c'est une autre histoire, il vous faudra commencer par apprécier la première et me demander de vous conter la suite.... je n'ai ici utilisé que quelques mots... sur 1000 et un... il en reste donc beaucoup à écrire !!!

Votre geka et une des mille et une façons de faire un article...

Repost 0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 11:22

141371788[1] (2) SGT ROCK... la B.D. culte !

Depuis longtemps Hollywood désirait adapter à l'écran le personnage qui représente l' Amérique... le Sergent Rock. Ce guerrier qui a "presque" gagné la deuxiéme guerre mondiale à lui tout seul, aidé par sa célèbre "Compagnie E " est né de l'imagination de Joe Kubert (dessin) et Robert Kanigher (histoires) en 1959.

Robert Kanigher s'est inspiré d'une compagnie qui s'est illustrée pendant la seconde guerre, du débarquement jusqu'à l'entrée en Europe de l'Est... "The big red one" !

En 1980,  Samuel Fuller réalise "The big red one" ( au-delà de la gloire en France) retraçant l'histoire de cette compagnie. Aux coté de Lee Marvin, le Sergent, nous retrouvons Mark Hamill (Star wars) Robert Carradine, Bobby di Cicco et également Stéphane Audran et Marthe Villalonga qui avouera que cette rencontre avec Lee Marvin est le  souvenir le plus marquant de sa carrière au cinéma. ( Amitiés Marthe, on s'est rencontré et j'en rigole encore).

jaquette_374741-1-.jpg jaquette_55817-1--copie-1.jpgi_3241_e-1-.jpgi_3241_18896570-1-.jpg

Le Sergent Rock lui, est un guerrier, certes, mais pas comme les autres. IIl est "anti-fasciste"... mais respecte le "guerrier" ennemi qui se trouve en face et dans certaines situations lui rendra même hommage en déclarant : " Il était comme nous ! "..

Sa Compagnie, la Compagnie "E", ( the Easy Company ) est constituée de soldats qui dans le civil proviennent de divers milieux sociaux.. et il s'évertuera avant tout à les protéger. l ne comprend pas la guerre, mais décelant des injustices il luttera contre toute forme de dictature.

Arnold Schwarzenegger voulait interpréter le rôle et demanda un scénario... Mais son accent "autrichien" posait problème et il suggéra alors que le Sgt Rock aurait pu être né de père allemand.. l'idée ne fut pas retenue...

Comment représenter ce "héros" au cinéma ?

Joel Silver à la production..Francis Lawrence à la réalisation, et Guy Ritchie... dans le rôle titre !

Voici la première photo hors tournage que l'on peut découvrir pour comparer le réalisme avec le Héros..

sgt_Rock-1-.jpg ( Oscar du maquillage ? )...

Restait l'histoire... le scénario... Comment ne pas sombrer dans le "déjà vu", l'ennui de guerres du passé... passées et repassées au cours des années que les nouvelles générations refusent de voir parce que justement n'appartenant pas à leur futur ?

Le """ Futur""" !!! Sgt Rock va combattre ceux qui seront les "dictateurs" des nouvelles générations ! et il gagnera bien sûr, et comme beaucoup de héros du cinéma va transformer ce monde de fous qu'on nous promet !

L'Amérique... 100 ans d'avance sur les autres pays... malgré des "Présidents" qui continuent de faire que ce monde de fous persévère à privilégier les classes... justement privilégiées que le Sergent ROCK et sa COMPAGNIE "E", vont éliminer dans ce que l'on nomme : Le Septième Art !

(Propos n'engageant que son auteur... geka qui rêve aussi d'un monde meilleur et d'une autre qualité de vie que nos "politiques" avides de pouvoir nous proposent en ne changeant qu'une chose... """ avoir plus d'argent à dépenser.. avec une condition : "TRAVAILLER PLUS" !

Mais, Messieurs les politiques, ma prose ici n'est-elle pas du travail ? une sorte de pamphlet réaliste qui m'a demandé des heures de réflexion... non rémunérées, mais génératricesde profits substanciels réalisés en contradiction avec ce texte ?

""Pub"" !! 1975278853808519655-1-.gif "LA MORT EN VENTE LIBRE "..

Le Sergent Rock va avoir du " travail" pour les siècles à venir !

 

Repost 0

Recherche