Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 10:21
11 Novembre, le soldat inconnu.. " Y'a-t-il un Français dans la salle ?"

Pardon à Jean-Pierre Mocky et à Frédéric Dard, d'utiliser leur titre pour parlez de ce "symbôle", permettez moi d'en rougir de honte..

Donc, personne ne sait qui il est, reconnu Français, puisque vêtu de l'uniforme. En fait, le choix s'est effectué entre plusieurs "inconnus".. 8 pour être exact, provenant de huit régions différentes où les combats étaient les plus meurtriers... Huit cercueils ont été placés dans une casemate à Verdun et ont été changés plusieurs fois de place pour conserver l'anonymat (...) les cercueils ont ensuite été placés dans une chapelle ardente avec une garde d'honneur.. Monsieur André Maginot ( il deviendra célèbre un peu plus tard en s'étant fait "une ligne"..) tendit à une jeune recrue, engagé volontaire classe 1919, Auguste Thin (en deux mots) un bouquet de fleurs.. celui-ci devait déposer le dit bouquet sur le cercueil de son choix.. Auguste appartenait au 6 ème corps d'armée.. le 132 ème régiment et en additionnant les 3 chiffres il retombait sur le " 6 " .. il déposa donc le bouquet sur le 6 ème cercueil en partant de la droite !

Depuis, la flamme sous l'Arc de Triomphe, lieu de repos de ce soldat, est ravivée chaque soir à 18 h 30...

Alors... est-il vraiment Français ? peu importe, qu'il soit un "Blanc", le "Bleu" du régiment ou "Rouge" par ses idées, il est mort parce que des hommes politiques, qui eux ne mouraient que d'ennui, ont décider de "jouer à la guerre" avec la peaux des autres !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Danièle 11/11/2013 11:17

Peut être un de mes oncles portés disparus , ils avaient une vingtaine d'années, et ils resteront toujours inconnus pour moi . . .

Recherche